Pomme Happy

Plus de pommes = moins de pépins !

Accueil » Photo » Mode d’emploi du Zorki 6

Pas facile de trouver une version de la notice utilisateur du Zorki 6 en français.

Comme on n’est jamais mieux servi que par soi-même, voici ma version traduite du russe en anglais par Google traduction, etc.

Cet appareil télémétrique a été fabriqué en ex-URSS entre 1959 à 1966 à Krasnogorsk.

Mon exemplaire date de 1961 (il suffit de prendre les deux premiers chiffres du n° de série qui est gravé au dos).

Nom des pièces

Figure 1
1. Cadran du compteur d’images
2. Déclencheur
3. Optique du télémètre (droite)
4. Bouton de désengagement du mécanisme d’obturation
5. Cadran de vitesse d’obturation avec index
6. Optique du télémètre (gauche)
7. Bouton de rembobinage du film
8. Cadran de la sensibilité de film (DIN)
9. Contacts du synchroniseur flash
10. Échelle de distance de l’objectif
11. Echelle de profondeur de champ
12. Bague avant avec échelle du diaphragme
13. Bague de réglage du diaphragme
14. Levier de mise au point
15. Retardateur
16. Bouton de libération retardée
17. Oeillet

Figure 2
18. Levier de réglage dioptrique
19. Oculaire de visée et de visée
20. chaussure de fixation
21. Levier de réglage du mécanisme d’obturation

Figure 3
22. Magasin

Figure 6
23. Bobine réceptrice
24. Ecrou de l’appareil
25. Couverture arrière
26. Plaque de maintien du film
27. Verrouillage

 

DESCRIPTION

L’appareil-photo peut être équipé de l’un des trois objectifs suivants :
a) optique « Industar-26M » (NDLR : 50mm f/2.8)
(b) optique « Jupiter-8 »; (NDLR : 50mm f/2)
(c) optique « Industar-50 » (NDLR : 50mm f/3.5) (Fig. 1), dans des montures coulissantes ou fixes.
Ces objectifs ont des caractéristiques avantageuses différentes : les deux premiers possèdent une ouverture maximale, tandis que le troisième a une résolution légèrement accrue sur toute la surface de l’image.
Les lentilles sont anastigmatiques, avec des surfaces optiques revêtues et des diaphragmes à iris internes.
Longueur focale – 5 cm. (NDLR : les russes parlent en cm pour les objectifs… 50mm donc)
Champ de vision angulaire – 45 °

Plage d’ouverture de diaphragme :
« Industar-50 » – 1: 3,5; 1: 4; 1: 5,6; 1: 8; 1:11; 1:16;
« Industar-26M » – 1: 2,8; 1: 4; 1: 5,6; 1: 8; 1:11; 1:16; 1:22;
« Jupiter-8 » – 1: 2; 1: 2,8; 1: 4; 1: 5,6; 1: 8; 1:11; 1:16; 1:22.
Plage de mise au point minimale – 1 m.

La distance de travail de l’appareil, c’est-à-dire la distance entre le plan d’extrémité de l’objectif et le plan de l’image des objets retirés à l’infini, est de 28,8 mm.

Les diamètres de montage des accessoires (pare-soleil, filtres de lumière, rallonges, etc.) sont les suivants:
pour l’objectif « Industar-50 » – 36 mm;
pour le « Industar-26M »
et « Jupiter-8 » – 42 mm.

Filetages pour accessoires vissés (filtres et rallonges):
« Industar-50 » à montage coulissant – 23×0,5 mm;

« Industar-26M » et « Jupiter-8 » – 40,5 x 0,5 mm;

« Industar-50 » à montage fixe – 33×0,5 mm.

Dimensions de l’image 24 x 36 mm, l’appareil photo utilisant une pellicule perforée de 35 mm.
Le magasin de l’appareil photo peut recevoir des films de 1,65 m de long, suffisants pour réaliser 36 expositions.
L’appareil-photo est équipée d’un rideau permettant une vitesse instantanée de 1/30; 1/60; 1/125; 1/250 et 1 / 500ème de seconde.
De plus, il est possible d’obtenir des expositions temporelles contrôlées manuellement (avec le déclencheur réglé sur la lettre « B ») et des expositions de durée.
Les vitesses d’exposition peuvent être réglées lorsque l’obturateur est réglé ou relâché. Il ne faut pas oublier que le cadran de la vitesse d’obturation ne doit être tourné sur la balance que de la lettre « П » aux chiffres 30, 60, 125, 250 et 500, puis de nouveau.
Ne  jamais mettre le cadran dans l’intervalle entre « B » et « 500 », car dans ce cas, le mécanisme risque d’être endommagé. 

L’obturateur de l’appareil est configuré au moyen d’un levier de réglage de l’obturateur associé au mécanisme de défilement du film et au mécanisme de comptage des images. L’obturation est en cours de réinitialisation au fur et à mesure que le film avance pour la prochaine exposition et que le cadran de comptage des images passe par une division.
Le télémètre optique (base 67 mm) est associé au système de mise au point. Le viseur optique et le télémètre sont combinés dans le même champ de vision et ont un oculaire commun.
Le magasin utilisé avec l’appareil photo est une pièce de métal fendue absolument étanche à la lumière.
Le filetage de montage du siège d’objectif est standard pour différentes marques et convient à tous les objectifs principaux et interchangeables utilisés avec les appareils photographiques de la famille « Zorki« . (NDLR : Monture dite M39)

Dimensions globales de l’appareil

Largeur, mm – 135
Hauteur, mm – 80
Longueur en position de fonctionnement, mm – 70
L’appareil peut être utilisée sans la sortir de sa sacoche de transport. L’appareil peut être vissée à un trépied.
Un déclencheur flexible peut être vissé dans le filetage fourni dans le déclencheur. Lorsqu’il est utilisé, le déclencheur flexible réduit la probabilité de déplacement de l’appareil causé par le déclenchement de l’obturateur. (NDLR : évitant ainsi le flou de bouger)

OPÉRATIONS

1. Retrait, remplacement, ouverture et fermeture de l’appareil (Fig. 6)

Faites pivoter la molette de l’étui de l’appareil dans le sens anti-horaire pour le dévisser de la plaque de base, puis sortez l’appareil de son étui de transport.
Tirez le verrou 27 complètement vers le haut, puis ouvrez le capot arrière 25. La bobine de réception 23 ne sera pas retirée de l’appareil photo. Le magasin 22 ne cède que lorsque le bouton de rembobinage du film 7 a été ouvert. Une fois refermé,  on effectue les opérations dans l’ordre inverse.

Il convient de rappeler que l’appareil est équipée d’un magasin qui s’ouvre automatiquement à l’intérieur de l’appareil sous la pression d’une épingle insérée dans la partie inférieure du capot arrière. Par conséquent, pour verrouiller facilement le capot arrière, il faut que le bord inférieur de l’appareil soit fermement appuyé contre le boîtier. Avant de fermer le couvercle de la sacoche de transport, assurez-vous que l’objectif est réglé à l’infini («  ») ou enfoncé à l’intérieur de l’appareil photo si sa monture glisse.

2. Chargement du magasin (Fig. 3) (NDLR : les paragraphes 2 et 3 ne sont plus nécessaires avec une pellicule actuelle type DX)

Le magasin 22 du « Zorki-6 » est constitué d’une enveloppe extérieure, d’une enveloppe intérieure et d’une bobine centrale.
Pour ouvrir et dénuder le magasin, appuyez sur le ressort de verrouillage jusqu’à ce qu’il soit dégagé de son siège et retirez le boîtier intérieur avec la bobine du boîtier extérieur.
Chargez et déchargez le magazine à la lumière rouge ou dans l’obscurité totale, en fonction du type de film.

Il convient de rappeler que l’appareil est équipée d’un magasin qui s’ouvre automatiquement à l’intérieur de l’appareil sous la pression d’une épingle insérée dans la partie inférieure du capot arrière. Par conséquent, pour verrouiller facilement le capot arrière, il faut que le bord inférieur de l’appareil soit fermement appuyé contre le boîtier de l’appareil. Avant de fermer le couvercle de la mallette de transport, assurez-vous que l’objectif est réglé à l’infini («  ») ou enfoncé à l’intérieur de l’appareil photo si sa monture glisse.

3. Chargement de l’appareil (Figs. 1, 2, 4)

Avant de charger l’appareil, assurez-vous que le mécanisme de l’obturateur est engagé et opérationnel.
Voir que les boutons 2 et 4 sont ramenés à leurs positions montantes. Réglez l’obturateur de l’appareil en tournant le levier 21 aussi loin que possible. Tirez le cadran de vitesse d’obturation 5 vers le haut et réglez-le sur la division sélectionnée en face de l’index créé sur l’axe du cadran. Lorsqu’il est relâché, le cadran de la vitesse d’obturation doit descendre pour prendre la position dans laquelle la surface supérieure du cadran se trouve presque au même niveau que le plan de l’index.
Si le mécanisme de l’obturateur fonctionne en appuyant sur le déclencheur 2, le mécanisme de l’appareil photo est sonore et l’appareil photo peut être chargé. Tirez une longueur de film de 10 cm sur le magasin (Fig. 4) et, si nécessaire, coupez-le avec précision d’environ la moitié de la largeur du film. Veillez à ce que la coupe ne traverse pas les trous de perforation. L’extrémité du film doit être coupée avec soin, sans bavures et ruptures afin d’éviter les collages de film dans les guides de film, ou sa rupture, ce qui entraîne un encrassement ou même une défaillance de l’appareil.
Ouvrez le capot arrière de l’appareil photo, fixez l’extrémité du film sous le ressort de la bobine d’enroulement et assurez-vous que le bord du film non découpé est bien ajusté à la bride de la bobine. Lorsque le magasin est inséré dans l’appareil photo ou retiré de celui-ci, le bouton de réception inversée du film doit être en position haute.
Lorsque vous chargez ou déchargez, abaissez le bouton d’enroulement arrière aussi loin que possible.

Fermez le capot arrière de l’appareil photo et appuyez sur le verrou vers le bas.
Pour faire avancer le premier cadre de film non exposé dans la fenêtre de cadre, définissez et relâchez le déclencheur trois fois.
Lorsque le déclencheur est réglé, le bouton d’enroulement inversé du film 7 doit tourner. Si le bouton ne tourne pas, vérifiez si l’appareil photo est chargé correctement avec le film. Cependant, il convient de rappeler que cela est également susceptible de se produire pendant les premiers cycles de transport du film si le magasin est chargé avec un film beaucoup plus court que la longueur normale. Dans ce cas, le bouton d’enroulement inversé ne commencera à tourner que lorsque la tension du film sur la bobine du magasin est suffisante.
Faites tourner le cadran de comptage d’images 1 (en le tenant par la surface moletée) pour définir son repère zéro contre le point d’index situé sur la surface supérieure de l’appareil.
Ceci fait, l’appareil est considérée comme chargée.
Le bouton de réception inversée 7 monte le sélecteur de film 8. En tenant le sélecteur de film par sa surface moletée et en maintenant le bouton de réception inversé de l’autre main, faites pivoter le sélecteur de film jusqu’à ce que l’indice de tri soit en face du repère correspondant. à la sensibilité du film utilisé.
La silhouette d’une lampe et le soleil avec les rayons marqués à côté de l’inscription COLOR (ЦВЕТНАЯ) identifient un film couleur pour la photographie artificielle et à la lumière du jour. Les figures 11, 22, 45, 90 et 180 indiquent les sensibilités du film selon le système existant d’étalons de sensibilité du film. Si, par exemple, l’appareil est chargée avec un film noir et blanc d’une sensibilité de 65 unités, l’indice doit être réglé sur la graduation correspondante entre les figures 45 et 90.

4. Système optique de l’appareil: objectif, télémètre, viseur (Fig. 1 et 2)

Avant de prendre des photos, étudiez la construction de l’objectif de l’appareil photo.
« Industar-50 » est une version coulissante; lorsque l’appareil photo ne doit pas être utilisé, l’objectif est replié dans l’appareil photo. Lors de l’introduction, l’objectif dépasse légèrement de l’appareil photo.Pour placer cet objectif en position de travail, tirez-le en le tenant par l’anneau 12 et, après avoir logé les cames dans leurs renfoncements, tournez l’objectif dans le sens des aiguilles d’une montre, en veillant à ce qu’il soit bien serré, sans aucun jeu.
« Industar-26M », « Jupiter-8 » et la version fixe de « Industar-50 » ne nécessitent pas d’effectuer les opérations mentionnées ci-dessus, car leurs supports sont fixés de manière permanente dans les corps de l’appareil.
L’objectif est irisé en tournant la bague de réglage du diaphragme 13. Le chiffre d’ouverture de l’objectif souhaité est réglé sur l’échelle indiquée sur la bague 12. L’objectif doit être irisé avant la mise au point.
Pour faire la mise au point, l’objectif tourne dans son filetage en actionnant le levier de mise au point 14 de l’objectif coulissant « Industar-50 » ou la bague de mise au point de l’objectif « Industar-50 » fixe. Dans les positions initiales («  »), les montures d’objectif sont verrouillées par un bouton à ressort situé sur le levier de mise au point. Pour relâcher le levier, il faut appuyer sur ce bouton.
La course de la lentille est limitée par des arrêts. Les distances par rapport au plan de focalisation net sont lues sur l’échelle de distance 10. Les distances sont indiquées par un index avec des graduations de l’échelle de profondeur de champ 11 espacées symétriquement de part et d’autre de l’index.
La focalisation est effectuée à l’aide du télémètre optique. En regardant dans l’oculaire du télémètre 19, posez l’objectif sur l’objet à photographier. Dans ce cas, la partie centrale du champ de vision du télémètre montre un champ jaunâtre sur un fond bleuâtre.
À l’intérieur des limites de ce champ carré, l’objet observé est vu avec une double image si l’objet n’est pas infiniment éloigné (toute distance inférieure à 100 m).
Les objets ayant des contours nets doivent être sélectionnés pour la mise au point. Tournez l’objectif à l’aide du levier de mise au point (ou de la bague de mise au point) pour aligner les deux images de l’objet.
Ceci étant fait, réglez l’objectif avec précision sur la distance par rapport à l’objet à photographier et lisez cette distance sur l’échelle de distance 10. Ce réglage de la mise au point est sûr de produire une image nette si l’appareil photo est maintenu fermement au moment de la prise de vue, et l’objet photographié est immobile ou en mouvement mais pas très rapidement.
Rappelez-vous que si l’objet est situé à une distance inférieure à 1 m, il est impossible de superposer les images doubles les unes sur les autres et il est vain d’utiliser le télémètre.
Parfois, dans la pratique de la photographie, il est impossible ou peu pratique d’utiliser le télémètre. Dans de tels cas, le réglage de la distance de l’objectif peut être effectué directement à l’aide de l’échelle de distance graduée en mètres. La distance à l’objet à photographier doit être connue avant ou mesurée sur place.
Le viseur combiné au télémètre situé dans le champ de vision commun permet un cadrage simultané de la scène photographiée. Pour un cadrage correct, approchez-vous du plus possible de l’oculaire de visée télémètre 19. Appliquez l’œil au centre de l’oculaire de manière à ce que le champ carré teinté de jaune soit au centre du champ de vision du télémètre et du télémètre. Le non-respect de cette condition entraîne un mauvais cadrage de l’image.
Le viseur de l’appareil est conçu pour être utilisé avec des objectifs normaux d’une distance focale de 5 cm. Tous les autres objectifs nécessitent des viseurs avec des champs d’image correspondants ou un viseur multi-focale destiné à être utilisé avec cinq objectifs différents caractérisés par des longueurs focales différentes. Les viseurs d’attachement sont insérés dans le sabot 20 prévu sur la surface supérieure de l’appareil.
Lors de la prise de vue, il est conseillé d’utiliser l’échelle de profondeur de champ 11, composée de graduations appariées espacées symétriquement de part et d’autre de la marque d’index et marquées pour indiquer les chiffres d’ouverture de la lentille. Deux distances à l’intérieur desquelles tous les objets sont produits avec une netteté suffisante sur la photo sont toujours lues par rapport à ces graduations sur l’échelle de distance 10; ces deux distances limites sont appelées limites proches et éloignées de la profondeur de champ.
Il peut arriver que le photographe soit prêt à prendre une photo à tout moment inattendu. Dans ce cas, l’objectif doit être irisé à proximité (par exemple, pour une ouverture relative de 1:16) et la distance doit être réglée de sorte que la limite de profondeur de champ soit « ∞ » (une des « 16 » graduations de l’échelle de profondeur de champ 11 alignée sur la marque «  » de l’échelle de distance 10). Dans ce cas, l’autre graduation identiquement marquée de l’échelle de profondeur de champ indique la limite de profondeur de champ proche, c’est-à-dire la distance la plus courte à laquelle le photographe peut s’approcher de l’objet photographié pour obtenir une image nette de celui-ci.

 

5. Flash Synchronizer (Fig. 1)

Les contacts du synchroniseur de flash 9 sont destinés à actionner l’obturateur au moment du flash.
Lorsqu’un flash électronique (à actions multiples) est utilisé, la fiche du fil de connexion du flash doit être insérée dans la prise de connexion du contact du synchroniseur marquée d’un symbole d’éclair. Le circuit de flash sera fermé dès que la fenêtre de la trame sera complètement ouverte.
Seules des vitesses d’obturation de 1 / 30e de seconde et des expositions plus longues et plus longues contrôlées manuellement peuvent être utilisées lors de l’utilisation du synchroniseur de flash sur les contacts.
Lorsque des ampoules flash à simple action sont utilisées, le fil de connexion du flash doit être branché sur le contact du synchroniseur marqué d’une silhouette d’ampoule électrique. Dans ce cas, le circuit de flash sera fermé avec un délai nécessaire à l’ampoule pour obtenir la puissance lumineuse requise.

6. Déclencheur automatique (dispositif à retardement automatique)

« Le » Zorki-6 « est équipé d’un dispositif de chronométrage automatique qui est utilisé chaque fois que l’on souhaite que la photo soit prise avec un retard et sans intervention directe du photographe. Ainsi, lorsque le photographe prend sa propre photo dans un Portrait de groupe, il monte et pose l’appareil, actionne l’obturateur et règle le retardateur automatique, puis le photographe actionne le mécanisme à retardement, disposant de suffisamment de temps pour prendre sa place dans le groupe et se faire photographier.

Réglage du déclencheur automatique pour le fonctionnement

Configurez le déclencheur et déplacez le levier de réglage du retardateur dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.
Appuyez ensuite sur le bouton de déclenchement à retardement au moment voulu pour que l’obturateur se déclenche automatiquement avec un délai de 9 à 15 secondes. Lors du déclenchement, le levier de réglage d’action retardée revient à sa position initiale. L’obturateur peut être configuré à la fois avec le dispositif réglé et libéré. Cependant, il est recommandé de régler d’abord l’obturateur et la vitesse d’obturation sélectionnée, puis seulement d’enrouler le dispositif de retardement automatique.
Pour éviter une usure excessive du ressort du dispositif de réglage automatique, il est conseillé de l’enrouler uniquement lorsque cela est nécessaire. dans tous les autres cas, il devrait être maintenu en liberté. Si le cadran de la vitesse d’obturation est réglé sur la lettre « B », la vitesse d’exposition avec le dispositif de retardement en marche ne sera pas supérieure à une seconde. Comme ce temps d’exposition varie selon les appareils photo, il est conseillé de le vérifier à l’aide d’un chronomètre.
Le dispositif de chronométrage automatique de l’appareil photo « Zorki-6 » peut être utilisé avec un flash.

7. Prendre la photo (Figs. 1 et 2)

Lorsque vous vous préparez à prendre une photo:
1. Chargez l’appareil. S’il a été chargé et que plusieurs expositions ont déjà été prises, examinez le compteur d’images pour voir s’il reste du film non exposé. Assurez-vous que le mécanisme de l’obturateur est engagé.
2. Retirez le capuchon de l’objectif. Si l’appareil est équipée d’une lentille coulissante, tirez-la et verrouillez-la pour la faire fonctionner.
3. Définissez l’ouverture de l’objectif en fonction de la profondeur de champ souhaitée. Si nécessaire, installez un filtre anti-lumière ou un pare-soleil sur l’objectif.
4. Lorsque vous prenez des photos au flash, connectez le flash à l’appareil photo et vérifiez si le plug-in est fiable.
5. Réglez l’obturateur en tournant le levier de réglage d’obturateur 21 aussi loin que possible.
6. Déterminez l’exposition souhaitée et réglez la vitesse d’exposition en tirant le sélecteur de vitesse d’obturation 5 vers le haut et en le positionnant dans le sens opposé de la division souhaitée. Une fois relâché, le cadran doit s’enfoncer et être fixé dans la position sélectionnée, la surface supérieure du cadran étant presque au même niveau que l’index.
La vitesse d’obturation peut être réglée avant ou après le réglage du mécanisme d’obturation. Notez qu’il est interdit de tourner le sélecteur de vitesse d’obturation 5 dans l’intervalle « B » à « 500 ».
7. En regardant à travers l’oculaire de visée 19, posez l’appareil photo sur l’objet à photographier. Prenez position hors de l’objet pour obtenir un cadrage adéquat de l’objet photographié dans le champ du viseur.
8. Faites la mise au point de l’objectif en utilisant le mécanisme du télémètre.
9. Prenez la photo en appuyant doucement sur le déclencheur pour éviter les secousses de l’appareil photo. Cette procédure s’applique aux expositions instantanées, lorsque l’appareil photo est tenu à la main et qu’aucun déclencheur flexible n’est utilisé.
Lorsque vous prenez la photo avec l’appareil photo dans l’étui de transport, veillez à ce que le cache de l’étui de l’appareil photo ne se place pas entre l’objet et l’objectif. Cela doit être rappelé en particulier lorsque vous photographiez avec l’appareil photo tenu verticalement.

8. Réglage de l’exposition contrôlée et manuelle

Pour obtenir une vitesse d’obturation contrôlée manuellement, la lettre « B » indiquée sur le cadran de vitesse d’obturation doit être comparée à l’indice de réglage de la vitesse d’obturation. Dans cette position, l’obturateur reste ouvert tant que le déclencheur 2 est maintenu enfoncé.
Le même réglage de la vitesse d’obturation (sur « B ») produit des expositions considérablement retardées (endurance). Pour ce faire, le déclencheur 2 doit être bloqué en le tournant dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Dans cette position, le volet reste ouvert. Pour déclencher, tournez le bouton dans le sens opposé et relâchez-le.

9. Déchargement de l’appareil

Après avoir effectué environ 36 expositions, le levier de réglage de l’obturateur résiste à la rotation et arrête le fonctionnement de l’obturateur. Cela signifie que tout le film a été exposé et qu’il est temps de le redistribuer au magazine.
Couvrir la lentille avec le capuchon et en maintenant le bouton 4 enfoncé, tourner le bouton d’enroulement 7 en sens inverse dans le sens de la flèche jusqu’à ce que le ressort de la bobine d’enroulement produise le film (ce qui est indiqué par l’effort appliqué pour extraire le film de la bobine d’enroulement).
Ouvrez le capot arrière de l’appareil photo après avoir soulevé le bouton d’enroulement arrière et retirez le magasin avec le film exposé. Gardez le magasin fermé et intact jusqu’à ce que le film soit développé. Après avoir re-spoulé le film, réglez et relâchez le déclencheur pour vérifier le fonctionnement du mécanisme. Ceci fait, l’appareil est de nouveau prête à être chargée.

 

Descriptif complémentaire

1. Bouton de libération de la minuterie
2. Retardateur
3. Optique du télémètre
4. Sélecteur de vitesse d’obturation
5. Griffe d’accessoire
6. Fenêtre du viseur
7. Connecteur pour ampoule flash
8. Connecteur flash électronique
1. Déclencheur
2. Comptoir de film
3. Libération armement
4. Levier avance film
5. Sélecteur de vitesse d’obturation
6.Griffe d’accessoire
7. Bouton de rembobinage
8. Sensibilité du film

Sources et documentation

Manuel en Anglais sur zenitcamera.com

La même chose Version Russe

Article à propos du Zorki 6 sur 35mm-compact.com

La référence collection-appareils.fr

Article de camera-wiki.org (en anglais)

Russian rangefinder dans The journal of Photographic Anachronisms


Sécurité * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • Youtube
  • Vimeo
  • Google+
  • iTunes

Articles populaires

Editer le fichier hosts sous Mac OS X

Le fichier hosts est un fichier utilisé par le système d'exploitation ...

Applications compatibles avec Mac OS X Moutain Lion

Si vous avez l'intention de passer ...

Applications compatibles avec Mac OS X Lion

A l'heure ou j'écris, il est ...

Comment créer une clé USB bootable sous Mac OS X

Vous aurez peut être besoin de ...

Kit de Démarrage pour Mac OS X – 1/3

MAJ le 24/03/2012 Il faut bien un ...