Pomme Happy

Plus de pommes = moins de pépins !

Accueil » Mac » Installer plusieurs Systèmes sur votre Raspberry Pi

Peut être voulez-vous pouvoir tester plusieurs OS (Systèmes d’exploitation) sans pour autant devoir débrancher votre Raspberry Pi et devoir changer sa carte.

Noobs permet d’installer par défaut plusieurs distributions sur votre carte micro SD et donc sur votre nano ordinateur. Il gère en même temps le multi boot (multi démarrage) :  il vous donne le choix du système à lancer lors du démarrage.

Noobs 1_9

Il faut nonobstant pour cela avoir une souris ou un clavier qui soit connecté lorsque vous mettez le dispositif sous tension afin de pouvoir faire son choix.

Je vous conseille pour cela d’opter pour un clavier et ou une souris avec un dongle USB propriètaire (pas un dongle bluetooth générique), cela vous permettra qu’il soit reconnu dès le démarrage de n’importe quel système.

Par défaut, si le Pi est connecté à votre box par le biais du cable Ethernet, Noobs vous propose d’installer Pidora (qui n’est pas compatible avec le Pi2), Arch, Raspbian, OpenElec, OSMC, Windows 10 et RISC OS. Les distributions varient selon le modèle de PI : pour la sortie du PI 3 la version 1.8 ne permettait pas d’installer OpenElec dans NOOBS par exemple.

Si vous souhaitez installer d’autres systèmes comme par exemple Recalbox, Retropie ou Ubuntu, munissez vous, avant de commencer, d’une carte d’une capacité suffisante.

A titre d’exemple, pour installer simultanément OpenElec, Recalbox et Windows 10, une carte de 16 Go est le stricte minimum requis. Il ne restera notamment qu’ 1,5 Go d’espace libre sur la partition Recalbox.

Pour les utilisateurs les plus avancés (ou les moins réticents à mettre les main dans le cambouis), vous pouvez définir la taille des différentes partitions en consultant les pages dédiées à Noobs dans Github #how-to-create-a-custom-os-version.

Voici comment faire sur Mac :

  1. Formattez la carte micro SD grâce à un outil spécifique. Sur OS X, vous trouverez ApplePi Baker ou le plus classique SD formatter (les deux sont disponibles en téléchargement GRATUIT).
  2. Téléchargez la dernière version de Noobs
  3. Décompressez l’archive ZIP si nécéssaire*.
  4. Copiez l’intégralité des fichiers de Noobs dans la racine de la carte micro SD.
  5. Téléchargez les différents OS non présents par défaut dans NOOBS
  6. Copiez chacun des Systèmes d’exploitation dans le dossier OS (voir les exemples pour Recalbox)
  7. Mettez la carte dans votre Rapsberry Pi et allumez le !
  8. Vous n’avez plus qu’à choisir les OS souhaités et patienter quelques minutes que l’installation se termine.

Pour ajouter Recalbox à NOOBS :

Téléchargez la version de Recalbox qui vous intéresse.

Vous obtenez un fichier ZIP. Décompressez le si nécéssaire*.

Ouvrez le dossier obtenu. Il y a un répertoire OS dans lequel vous trouvez trois sous dossiers :

recalboxOS-rpi1,recalboxOS-rpi2 et recalboxOS-rpi3.

Copiez celui qui correspond à votre modèle de Pi dans le dossier OS de la carte Micro SD.

 Pour Installer RETROPIE à partir de NOOBS

IMPORTANT : Si vous êtes sous Mac OS X 10.11 El Capitan allez voir à la fin

Noobs est un excellent outil pour installer plusieurs OS sur une carte Micro SD mais il ne permet d’installer qu’une nombre défini de systèmes. Ce n’est notamment pas le cas de RETROPIE.

Si vous souhaitez installer des OS non prévus comme par exemple RETROPIE, voici comment procéder.

Vous allez devoir convertir une image RetroPie en une image au format compatible avec NOOBS.

Ce tutoriel est largement inspiré des instructions pour créer une image d’OS personnalisé sur le GitHub NOOBS. Il n’est pas destiné qu’à RETROPIE, le mode opératoire est le même si vous souhaitez installer un autre OS non prévu.

Pour cela vous devez avoir un accès complet au différents volumes de la carte SD qui sera générée.

Vous devez avoir accès à toutes les partitions de la carte SD. Vous pouvez le faire directement depuis le terminal du RPi mais la puissance d’un ordinateur de bureau est préférable pour éviter beaucoup de temps notamment pour compresser les images.

Pour les utilisateurs de Mac OS X , vous trouverez ce tutoriel pour monter les fichiers système, vous devez en outre installer sur votre mac les commandes tar and xz en utilisant  Homebrew.

Pour cela ouvrez le Terminal et lancez la commande

/usr/bin/ruby -e « $(curl -fsSL https://raw.githubusercontent.com/Homebrew/install/master/install) »

  1. Télécharger la dernière version de RetroPie et flashez la sur une carte micro SD avec ApplePi Baker ou copiez les fichiers et démarrez le Raspberry Pi.
  2. Téléchargez la dernière version de NOOBS. Vous devez utiliser la version complète pas la version « Lite ».
  3. Pendant que vous téléchargez, Notez quelque part la taille exacte des deux partitions sur la carte RetroPie (‘boot’ et ‘retropie’). Vous en aurez besoin plus tard (utilisateurs de Mac OS X : tapez diskutil list dans le Terminal pour les obtenir facilement)
  4. Créez le fichier .tar de la partition principale RetroPie (la partition ‘retropie’). depuis la ligne de commande de votre Terminal (sur le Mac donc), allez dans cd /Volumes/retropie).
  5. Exécutez la commande sudo tar -cvpf ~/Desktop/retropie.tar ./* cela va créer le fichier retropie.tar sur votre bureau. Si vous n’utilisez pas El Capitan et que vous n’arrivez pas à monter la partition Retropie (Linux au format ext4), installez Fuse.
  6. Notez la taille du fichier  retropie.tar.
  7. Téléchargez les utilitaires xz sur sourceforge.net et installez le fichier XY.PKG (vous risquez d’avoir un message indiquant que le développeur est inconnu allez dans les préférences système -> Sécurité et confidentialité et cliquez sur Ouvrir quand mêmeXZ bloqué
  8. Placez vous sur le bureau dans le Terminal tapez cd ~/Desktop/
  9. Compressez l’archive tar avec la commande xz -9 -e retropie.tar. Cela va prendre un certain temps.
  10. Nous devons à présent faire la même chose pour la partition boot, mais tar n’apprecie pas trop les partitions FAT. Donc… Copiez le contenu de la partition  ‘boot’ dans un nouveau dossier sur votre bureau ou votre disque dur. Nous utiliserons ~/Desktop/rpi/boot.
  11. Depuis la ligne de commande, rendez vous dans le dossier ‘boot’ que vous venez de créer. La commande est  tar -cvpf ~/Desktop/boot.tar ./* cela va créer le fichier boot.tar sur le bureau.
  12. Notez la taille de boot.tar.
  13. Allez dans le dossier ou se trouve les données pour boot avec cd ~/Desktop/ et compressez l’archive the tarball avec la commande xz -9 -e boot.tar. Cela devrait être infiniment moins long que pour l’archive tarbal de ‘retropie’.
  14. Décompressez à présent l’archive zip de NOOBS si nécéssaire. Ouvrez le dossier qui le contient et dupliquez le dossier ‘Raspbian’ puis renommez le en ‘RetroPie’.
  15. Ouvrez le fichier ‘partitions.json’ dans un editeur de texte (par défaut c’est textedit qui va se lancer et faites les modifications suivantes :
    1. Dans « name » changez le nom on de la partition root par retropie.
    2. Changez la valeur partition_size_nominal pour respectivement boot et retropie les valeurs doivent tenir compte de l’étape n°3 en mega octets. Les valeurs approchées sont suffisantes (Ex: une partition de 59.8 Mo on utilisera une valeur de 60. Pour 1.9 Go on arrondira par ex à 2000.)
    3. Changez la valeur de uncompressed_tarball_size par la valeur récupérée lors de l’étape 6 et 12.Ex de fichier partitions.json
  16. Supprimez le fichier ‘flavours.json’. Nous n’en avons pas besoin.
  17. Ouvrez ‘os.json’ dans un editeur de texte et effectuez les modifictions suivantes:
    1. Changez name en RetroPie
    2. Changez également si vous le souhaitez url en http://blog.petrockblock.com/retropie/ pour rendre aux équipes bénévoles de développement les crédits qui leur appartiennent !
  18. Renommez ‘Raspbian.png’ en ‘RetroPie.png’ er remplacez l’icône par le fichier correspodant (optionnel on finasse là….)
  19. Si vous le souhaitez également remplacez les fichiers qui se trouvent dans ‘slides_vga’ par des images appropriées. Celles-ci seront présentées pendant l’installation.
  20. Supprimez les fichiers originaux ‘boot.tar.xz’ et ‘root.tar.xz’
  21.  Copiez à présent dans le répertoire ‘retropie.tar.xz’ et ‘boot.tar.xz’ que vous venez de créer.
  22. Formattez et préparez une carteSD comme décrit  dans le guide d’installation NOOBS.
  23. RetroPie doit à présent être disponible dans la liste de différents OS.
  24. Profitez!

Optionnel: 25. Si lors du boot et de l’opération de modification de la taille le système se stoppe, supprimez « /etc/profile.d/01-expand.sh » sur la partition ext4 (retropie) NOOBS a déjà re dimensionné la partition.

La commande est

sudo rm 01_expand.sh

blocage sur taille

Si le fichier n’est plus présent pas dans le répertoire, supprimez le fichier bash_completion.sh avec la commande

sudo rm bash_completion.sh

Pour les utilisateurs de Mac OS X 10.11 El Capitan 

il n’est actuellement pas possible de monter une partition ext4. Vous devez passer par extFS de PARAGON Software, un utilitaire payant (30 EUR) mais qui, fort heureusement, propose un version d’essai gratuite de 10 jours pleinement fonctionnelle. Téléchargez donc Paragon ExtFS et installez le, puis redémarrez. Vous trouverez alors le volume Retropie dans le Finder.

Pour avoir essayé cela fonctionne bien jusqu’à ce que vous installiez la distribution en question, dans mon cas deux essais différents avec Retropie et Ubuntu Mate.

Dans les deux cas, on se retrouve avec des erreurs et un démarrage en mode Emergency qu’il est diffcile de résoudre.

En clair, si vous voulez gagner du temps, installez donc un linux virtualisé sous Virtual Box !

Pour Installer Ubuntu MATE  à partir de NOOBS

Là encore, vous allez devoir convertir une image de Ubuntu MATE en une image au format compatible avec NOOBS.

Ce tutoriel est pratiquement le même que pour Retropie ci dessus.

Vous devez avoir accès à toutes les partitions de la carte SD. Vous pouvez le faire directement depuis le terminal du RPi mais la puissance d’un ordinateur de bureau est préférable pour éviter beaucoup de temps notamment pour compresser les images.

Même remarques concernant les utilisateurs de El Capitan, utilisez plutôt un machine virtuelle sous Linux.

  1. Télécharger la dernière version de UBUNTU MATE et décompressez là. Vous obtenez un fichier IMG.
  2. Flashez la sur une carte micro SD avec ApplePi Baker (ou UNetbootin sur Linux)
  3. Téléchargez la dernière version de NOOBS. Vous devez utiliser la version complète et pas la version « Lite ».
  4. Pendant que vous téléchargez, Notez quelque part la taille exacte des deux partitions sur la carte (‘boot’ et ‘root’). Vous en aurez besoin plus tard
  5. Créez le fichier .tar de la partition principale PI_ROOT .
  6. Exécutez la commande tar -cvpf ~/Desktop/PI_ROOT.tar ./* cela va créer le fichier PI_ROOT.tar sur votre bureau. Si vous n’utilisez pas El Capitan et que vous n’arrivez pas à monter la partition PI_ROOT (Linux au format ext4), installez Fuse.
  7. Notez la taille du fichier  PI_BOOT.tar.
  8. Téléchargez les utilitaires xz sur sourceforge.net et installez le fichier XY.PKG
  9. Placez vous sur le bureau dans le Terminal tapez cd ~/Desktop/
  10. Compressez l’archive tar avec la commande xz -9 -e PI_ROOT.tar. Cela va prendre long moment.
  11. Nous devons à présent faire la même chose pour la partition boot, mais tar n’apprecie pas trop les partitions FAT. Donc… Copiez le contenu de la partition  ‘boot’ dans un nouveau dossier sur votre bureau ou votre disque dur. Nous utiliserons ~/Desktop/pi_boot.
  12. Depuis la ligne de commande, rendez vous dans le dossier ‘pi_boot’ que vous venez de créer. La commande est  tar -cvpf ~/Desktop/PI_BOOT.tar ./* cela va créer le fichier PI_BOOT.tar sur le bureau.
  13. Notez la taille de PI_BOOT.tar.
  14. Allez dans le dossier ou se trouve les données pour boot avec cd ~/Desktop/ et compressez l’archive the tarball avec la commande xz -9 -e PI_BOOT.tar. Cela devrait être infiniment moins long que pour l’archive tarbal de ‘retropie’.
  15. Décompressez à présent l’archive zip de NOOBS si nécéssaire. Ouvrez le dossier qui le contient et dupliquez le dossier ‘Raspbian’ puis renommez le en ‘Ubuntu’.
  16. Ouvrez le fichier ‘partitions.json’ dans un editeur de texte (par défaut c’est textedit qui va se lancer et faites les modifications suivantes :
    1. Dans « name » changez le nom de la partition root par PI_ROOT.
    2. Changez la valeur partition_size_nominal pour respectivement PI_BOOT et PI_ROOT les valeurs doivent tenir compte de l’étape n°4 en mega octets. Les valeurs approchées sont suffisantes (Ex: une partition de 59.8 Mo on utilisera une valeur de 60. Pour 1.9 Go on arrondira par ex à 2000.)
    3. Changez la valeur de uncompressed_tarball_size par la valeur récupérée lors de l’étape 7 et 13.
  17. Supprimez le fichier ‘flavours.json’. Nous n’en avons pas besoin.
  18. Ouvrez ‘os.json’ dans un editeur de texte et effectuez les modifictions suivantes:
    1. Changez name en PI_ROOT
    2. Changez également si vous le souhaitez url en https://ubuntu-mate.org pour rendre à César ce qui lui appartiennent !
  19. Renommez ‘Raspbian.png’ en ‘Ubuntu.png’ er remplacez l’icône par le fichier correspondant (optionnel….)
  20. Si vous le souhaitez également remplacez les fichiers qui se trouvent dans ‘slides_vga’ par des images appropriées. Celles-ci seront présentées pendant l’installation.
  21. Supprimez les fichiers originaux ‘boot.tar.xz’ et ‘root.tar.xz’
  22.  Copiez à présent dans le répertoire ‘PI_ROOT.tar.xz’ et ‘PI_BOOT.tar.xz’ que vous venez de créer.
  23. Formattez et préparez une carteSD comme décrit  dans le guide d’installation NOOBS.
  24. Ubuntu doit à présent être disponible dans la liste de différents OS.
  25. Profitez !

Comment modifier le clavier, la langue ou la partition de démarrage par défaut de NOOBS

Editez le fichier recovery.cmdline qui se trouve à la racine  NOOBS et ajoutez les lignes de paramètres par défaut suivants si nécéssaire :

  • lang=<code language (2 caractères)> (ex : lang=fr ou lang=en)
  • keyboard=<code clavier (2 caractères)> (ex : keyboard=fr ou keyboard=us)
  • partition=<numéro de la partition de démarrage> (ex : partition=5)

Notez que ces paramètres par défaut seront écrasés si vous effectuez des changements lors de l’installation.

 recovery.cmdline par defautrecovery.cmdline modifié

Sources et compléments :

Les pages dédiées à Noobs dans Github

Les pages dédiées à Retropie dans Github

Page convertir une image Retropie pour Noobs (en anglais)

Installation de Fuse pour lire les partitions Linux Ext4 (en anglais)

le site  Util xz

* dans mon cas, le système est paramétré pour extraire automatiquement les archives au format ZIP une fois qu’elles ont été téléchargées avec SAFARI.

8 Réponses actuellement.

  1. Darkira dit :

    Je ne comprends pas qu’il n’y ait pas un seul commentaire sur ce tuto.
    Je cherche à faire du multiboot depuis que je possède mon Raspberry Pi 3 et ce tuto m’a parfaitement aiguillé sur l’ajout d’OS non proposé par NOOB.
    C’est très bien expliqué, 2 exemples qui permettent de faire comprendre ce qu’il faut faire (la création du « root » et « boot » à chaque fois avec les valeurs à récupérer).

    Bref un grand merci pour ce tuto qui m’a été très grandement utile !

  2. chris dit :

    Bonsoir

    Peut-on ajouter volumio et / ou runaudio au démarrage de noobs ?

    J’ai un raspberry 3 b avec un hifiberry dac pro reçu hier.

    Autre question de noobs, comment executer cette commande ?

    tar -cvpf ~/Desktop/PI_ROOT.tar ./*

    Merci d’avance.
    Bonne Journée.

    • Alain THOMAS dit :

      Bonjour

      oui vous pouvez installer Volumio.

      Téléchargez le fichier zip (volumio-2.041-2016-12-12-pi.img.zip par exemple)

      Faites l’extraction vous obtenez un fichier IMG que vous pouvez flasher sur une carte SD avec Apple Pi Baker par exemple.

      Le procédé est le même : flasher d’abord la SD card et suivez le pas à pas comme indiqué pour Retropie.

      Il y a dans ce cas 3 « partitions » : boot, volumio et volumio_data.

      Donc 3 commandes Terminal :
      tar -cvpf ~/Desktop/boot.tar ./*
      tar -cvpf ~/Desktop/volumio.tar ./*
      tar -cvpf ~/Desktop/volumio_data.tar ./*

      Pour faites de même, vous téléchargez cette fois un fichier compressé en gzip (RuneAudio_rpi2_rp3_0.4-beta_20160321_2GB.img.gz)

      Dezippez le et flashez le sur une carte SD. 2 partitions dans ce cas une Untitled et l’autre NO NAME.

  3. chris dit :

    Merci ok. Je suis noobs. Et en plus je suis sous windows et par sur Mac.

    Donc je ne comprends pas la procédure. Dommage.

  4. chris dit :

    Noobs c’est plutôt pout les débutants.
    Je propose que l’on se contacte pour écrire une procédure compréhensible par les profanes. Si celà vous intéresse. Je coince déjà sur les tar … c’est quoi ?

  5. artemis dit :

    bonjour

    pour répondre à la question 1
    à savoir pourquoi il n’y a pas de commentaires,

    il suffit simplement de chercher /Google et de taper multi-boot …

    Et l’on s’aperçoit que le site se trouve en page 10 des sites nommés pour raspberry.

    maintenant

    CONCERNANT CE TUTO

    TOUTES MES FELICITATIONS

    je pense que ce tuto fait partie des 5 meilleurs tutos mis sur le marché.

    La communauté RASPBERRY
    autrement dit
    tous les sites parlant de raspberry pi 2/3 des Os des installateurs

    n’arrivent toujours pas à se « formater »
    utilisateur final

    on a l’impression de revenir aux années 2000 où installer linux était réservé à une « élite » nombriliste qui considère que tout le monde doit savoir et s’il ne sait pas c’est qu’il est NOOBS

    Je vois les choses autrement : si le NOOBS est celui qui ne sait et ne comprend rien à rien c’est qu’il est tombé sur un super NOOBS

    Si je vous parais dur

    Et bien dites-vous que je suis juste dans mon appréciation d’utilisateur final
    qui cherche à utiliser et non à programmer.

    et que je prends en considération le fait que raspberry et les Os fonctionnant dessus.

    Autrement dit : DEBIAN

    Si depuis si longtemps, la communauté liée directement ou indirectement à DEBIAN est efficace, c’est qu’elle a appris et maintenant est en mesure d’aller à l’essentiel.

    Quand on a 20 ans, il ne me semble pas que l’on fasse les mêmes bêtises que lorsque l’on a 4 ans….

    Visiblement, j’ai tort puisque la communauté RASPBERRY agit avec l’immaturité d’un enfant de 4 ans alors que son expérience s’appuie sur la connaissance de gens qui ont 20 ans….

    en cela ce TUTO est GENIAL
    c’est qu’il donne des clés pour avancer.

    Truc idiot parmi les tutos – j’englobe les sites français parlant de raspbian ou raspberry ou noobs…

    A lire la doc de NOOBS,
    on ne peut installer que les distrib indiquées sur elle raspbian lite ou complet, openelec etc….

    Aucun ne dit que l’on peut en rajouter et comment le faire.

    ICI SI

    Méditez chers amis et n’hésitez pas à remonter les bretelles de ceux qui prétendent savoir tout et font perdre leur temps en salamalek…

    (dont vu la longueur de mon commentaire, je dois bien entrer lol)

    Alors POMMEHAPPY
    continues à faire des tutos comme celui là
    parce qu’au moins tu deviendras une référence….

    Bye

  6. Alain THOMAS dit :

    et bien ça c’est du commentaire ! Merci à vous !

    Le but recherché n’est pas d’être une référence – même si l’idée n’est pas désagréable – mais d’être utile et de partager des choses qui peuvent nous sortir le cucul des orties 😉


Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • Youtube
  • Vimeo
  • Google+
  • iTunes

Articles populaires

Editer le fichier hosts sous Mac OS X

Le fichier hosts est un fichier utilisé par le système d'exploitation ...

Applications compatibles avec Mac OS X Moutain Lion

Si vous avez l'intention de passer ...

Applications compatibles avec Mac OS X Lion

A l'heure ou j'écris, il est ...

Kit de Démarrage pour Mac OS X – 1/3

MAJ le 24/03/2012 Il faut bien un ...

Comment créer une clé USB bootable sous Mac OS X

Vous auez peut être besoin de ...