Pomme Happy

Plus de pommes = moins de pépins !

Accueil » Androïd » Retour sur la Nexus 7

Avant d’entrer dans le vif su sujet, j’aimerais poser le contexte. Je suis utilisateur Mac et iOS depuis 2007 (respectivement MacBook Pro 15“ et iPod Touch 1G). J’ai possédé plusieurs appareils iOS ensuite : iPhone 3G (le deuxième à sortir), iPad 1, iPhone 4 et iPad 3 (plus connu sous le nom ”Nouvel iPad »).

Il y a tout de suite une chose qui frappe. Alors oui, je sais, je renouvelle régulièrement mes appareils sous iOS et oui c’est un péché mignon (mais je me soigne) qui peut coûter cher. Non ce qui frappe est que je n’avais jusqu’alors jamais quitté, ni même envisagé de “switcher” sur un Smartphone ou tablette tournant sur un autre système d’exploitation qu’iOS et, il faut bien l’admettre, fabriqué/assemblé par une autre société qu’Apple. D’ailleurs, vous m’auriez demandé, ne serait-ce l’année dernière quel serait mon prochain Smartphone ou prochaine tablette, je vous aurais répondu sans hésitation : “je ne sais pas ce qui va sortir, mais je sais que ce sera un iPhone/iPad !”.

Et voilà qu’à peine 1 mois après la sortie de la toute première tablette sous la marque Google Nexus, j’ai nommé la Nexus 7, je file entre midi et deux à la Fnac la plus proche m’emparer du modèle 16Go, le “haut de gamme” de l’époque, affiché au tarif exorbitant agressif de 249€. (Rappelons que cette dernière est fabriquée par Asus).

Cet article a pour objectif de vous exposer les points importants de la Nexus 7 ayant poussés un “fanboy” tel que moi à sauter le pas.

Nexus 7 DosDos de la Nexus 7, le logo est mis en évidence

La taille et le poids

L’iPad est une tablette formidable. C’est un fait. D’ailleurs Apple ne manque pas de nous rappeler régulièrement la citation du Wall Street Journal “Last time there was this much excitement about a tablet, it had some commandments written on it.” (Ndlr : “La dernière fois qu’il y a eu tant d’enthousiasme autour d’une tablette, on y avait écrit des commandements.”).

Néanmoins, si je devais trouver un défaut principal à l’iPad c’est sa taille. Comme l’explique très bien Didier dans son article Retour sur le mini iPad …, ce n’est pas pratique dans un certain nombre de situations. Au delà de la taille, je pense que c’est aussi le poids qui pose problème. J’ai d’ailleurs pu vérifier cela auprès de plusieurs amis qui en possèdent un.

En ce qui me concerne, le seul regret que j’ai avec l’iPad est que bien que mobile, dans les faits, je ne l’emporte pas comme compagnon de mes trajets quotidiens train/RER pour deux raisons:

  1. Le poids : 650g ça n’a l’air de rien mais lorsqu’on a déjà un MacBook Pro 15″ pesant 2,54kg, un parapluie, un téléphone, un portefeuille etc., croyez-moi on hésite !
  2. La taille : 24,1cm de haut sur 18,6cm de large présente l’inconvénient majeur de ne pas se glisser n’importe où (petite sacoche…) mais également d’être moins facilement mis et sorti dudit sac.

Nexus 7 RERLa Nexus 7 est au format idéal pour vous accompagner au quotidien

Bon point pour la tablette de Google, du haut de ses 340g et 19,9x12cm l’encombrement est réduit au stricte minimum. Prise en (une) main sans aucun problème, elle peut être tenue à bout de bras sur une longue durée. Un peu à la manière du Mini iPad, pas besoin de réfléchir, on peut la mettre dans son sac quotidiennement sans réfléchir.

Le Prix

Ne nous voilons pas la face, ce qui est attirant sur cette tablette c’est en premier lieu aussi son tarif agressif. Avec une entrée de gamme, au moment où j’écris ces lignes, à 199€ pour 16Go, elle est bien plus accessible qu’un iPad Mini dont le ticket d’entrée s’élève à 339€ pour la même capacité de stockage. Néanmoins cette différence de prix peut s’expliquer, nous le verrons plus bas.

Finition

La Nexus 7 est assez bien finie. Le dos est me semble-t-il dans un plastique mais un plastique de qualité très agréable au touché. L’avant est composé d’une plaque de verre (anti-rayure).

Nexus 7 FaceAu premier coup d’oeil on pourrait confondre avec un produit Apple

L’aspect global de la tablette est excellent, au premier coup d’œil on pourrait même confondre avec un produit Apple (réputé pour la finition de ses produits). Je ne compte plus les fois où on m’a demandé si c’était un iPad Mini !

Le seul défaut notoire que j’ai repéré sur ma tablette est que la bordure de l’écran qui, à un certain endroit  s’enfonce légèrement. On peut donc faire apparaître des “vagues” sur l’écran si on force un peu. Ce n’est foncièrement pas gênant même si j’ai pu constater un phénomène semblable (mais beaucoup moins prononcé) sur le modèle d’un collègue.

L’écran

Un point très important pour moi sur une tablette est la densité des pixels par pouce. En effet, depuis l’apparition du fameux label “retina” d’Apple, c’est un point que je vérifie systématiquement.

Rappelons brièvement que plus la densité est importante, moins on pourra distinguer les pixels. Je vous épargne l’explication technique mais en clair les éléments d’interface et les textes sont définis de façon plus précise car on utilise un nombre supérieur de pixels physiques pour les afficher. Tant et si bien qu’on a le sentiment d’avoir une feuille de papier devant les yeux si le rapport densité/distance des yeux par rapport à l’écran est adéquat.

A titre d’exemple, les trois derniers iPhones d’Apple ont une densité de 326ppp (points par pouce), les 2 derniers iPads 264ppp (ceux à l’écran de 9,7 pouces). La différence réside dans le fait qu’on tiendra à priori un téléphone plus proche de ses yeux.

Pour revenir à nos moutons, la Nexus 7 se situe à 216ppp. Pas terrible me direz-vous après avoir lu les chiffres du paragraphe précédent. Et si je vous disais que l’iPad Mini a 163ppp pour une taille d’écran supérieure ? L’écran est donc excellent à ce niveau là même si on peut distinguer les pixels et que ce n’est donc pas un écran “retina” d’après la définition qu’en donne Apple.

Je ne saurais juger la colorimétrie mais rien d’aberrant pour ma part.

Autonomie

L’autonomie est elle aussi excellente, je n’ai pas calculé précisément mais on tient environ 10 heures en moyenne.

Tout dépend évidemment de l’utilisation mais dans tous les cas c’est excellent.

Puissance

Je ne vais pas entrer dans les détails techniques ici, ce n’est pas le but. Je peux tout de même dire que la Nexus 7 en a sous le capot.

Je peux regarder sans aucune difficulté des films/séries HD en 720p au format mkv, jouer à des jeux 3D exigeants comme Dead Trigger, ou encore mener des combats sans merci dans Angry Birds.

Android

En bref, la tablette est très bonne sur le papier, et peut techniquement rivaliser avec sont principal concurrent : l’iPad Mini. Ce n’est donc pas innocent de finir par l’OS, qui est évidemment Android. C’est déterminant sur plusieurs points. Je verrai ici les coûts de transfert et l’éco-système.

Coûts de transfert

On pourrait imaginer deux coûts principaux :

  1. le fait de devoir prendre des nouvelles habitudes
  2. ne pas pouvoir installer toutes les applications déjà achetées sur la plateforme iOS 3 tout re-configurer !

Eh bien on retrouve très vite nos marques, rien d’insurmontable pour un utilisateur iOS ! Pour les applications cela dépendra des uns et des autres, selon ce que vous avez pu investir dans iOS et si il s’agit d’applications spécifiques à la plateforme d’Apple. En ce qui concerne la re-configuration elle sera automatique et immédiate si vous utilisez les services de Google. Sinon vous êtes bon pour ajouter vos comptes emails.

Eco-système

Y aura-t-il toutes mes applications préférées sur Google Play (l’équivalent de l’App Store et de l’iTunes Store réunis) ?

Pour ma part j’ai retrouvé Evernote, Instagram, Pocket, Dropbox…

Alors oui il se peut que certaines applications ne soient pas sorties sur la plateforme de Google, mais l’essentiel y est et dans le cas contraire vous trouverez beaucoup d’équivalent.

Le mieux est de se rendre sur le site de Google Play et de chercher par soi-même.

Conclusion

Je vais peut être surprendre certains car je me suis surpris moi-même mais je dirais qu’Android a aujourd’hui rattrapé son retard sur iOS, voire est plus avancé sur certains aspects (implémentation du multitâche, l’activation/désactivation du wifi/bluetooth/luminosité/etc…, informations sur l’écran verrouillé…). A chacun de voir si l’éco-système, surtout concernant les applications, correspond à ses attentes.

Concernant la Nexus 7 qui est tout de même le sujet central de cet article, c’est une tablette formidable qui ne peut être qu’un bon choix : vous ne pouvez pas vous tromper en l’achetant. Le prix est agressif, le design très réussi d’après moi.

Je regrette néanmoins le geste de Google de baisser le prix de la tablette de 50€ à peine deux mois après sa sortie, c’est d’après moi un mauvais message aux supporters de la première heure mais tant mieux pour les suivants ! J’ai donc acheté le modèle 16Go affiché à 249€ fin septembre et il vient de passer à 199€. Je tempère mes propos par le fait qu’avec ma carte de fidélité Fnac le prix était en réalité de 237€ et j’ai bénéficié de 20€ de bons d’achat sur Google Play mais tout de même.

Je conseille cette tablette à 100%, elle ne me quitte plus. En espérant que ce retour d’expérience vous aura été utile !

N’hésitez pas à poser des questions dans les commentaires.

3 Réponses actuellement.

  1. Strossus dit :

    Article intéressant, ça te tenterais pas d’installer ubuntu pour tester ?

  2. Alain THOMAS dit :

    et bientôt peut être une excellente nouvelle ? Lire l’article sur accessoweb


Sécurité * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • Youtube
  • Vimeo
  • Google+
  • iTunes

Articles populaires

Editer le fichier hosts sous Mac OS X

Le fichier hosts est un fichier utilisé par le système d'exploitation ...

Applications compatibles avec Mac OS X Moutain Lion

Si vous avez l'intention de passer ...

Applications compatibles avec Mac OS X Lion

A l'heure ou j'écris, il est ...

Comment créer une clé USB bootable sous Mac OS X

Vous aurez peut être besoin de ...

Kit de Démarrage pour Mac OS X – 1/3

MAJ le 24/03/2012 Il faut bien un ...