Pomme Happy

Plus de pommes = moins de pépins !

Accueil » Web » Refréner la traque publicitaire lorsque vous surfez sur Internet

Vous le savez, ou, j’espère que vous ne le découvrez pas par ce billet sinon désolé de vous informer aussi abruptement, vos pas sont pistés sur la toile !

Tout ce que vous faites, les recherches, les pages que vous consultez, les gouts que vous affichez sont utilisés à des fins publicitaires.

Cela part d’un bon sentiment puisqu’il s’agit de mieux cibler les offres que l’on va vous faire par encarts publicitaires dématérialisées : annonces contextuelles, liens commerciaux, etc.

Pour éviter cela ou tout au moins amoindrir cette collecte quelque peu intrusive dans l’intimité de vos navigations, certaines entreprises du Net commencent à intégrer le procédé « DO NOT TRACK » (DNT) sous l’égide de l’état américain, plus précisément d’une commission Fédérale (la FTC).

Safari permet d’activer cette fonctionnalité. Ceci dit la version 5.1 oblige à utiliser une petite astuce :

Il faut  préalablement activer le menu développement dans les préférences avancées (case à cocher tout en bas).

Ensuite aller dans le menu Développement et cliquer sur  » Envoyer un en-tête HTTP  »Do Not Track »  »

Ce contournement n’est plus de rigueur avec la version 5.2 uniquement proposée en version beta à l’heure actuelle.

Rendez-vous dans les préférences de Safari, onglet confidentialité et cochez la case : »Tell websites not to track me ».

Les sites comme celui de Twitter qui mettent en oeuvre cette politique  cesseront donc de collecter des informations de nature à tracer vos pas sur le web.

Firefox intègre également une option pour vous mettre à l’abri des regards mercantiles.

Chrome, le navigateur web de Google quant à lui, n’intègre pas nativement cette possibilité, il vous faudra recourir à l’extension Do Not Track.

Opera bien qu’ayant trainé un peu des pieds au début indique avoir activé cette barrière par défaut, je n’ai ceci dit pas trouvé l’option indiquée dans l’article des pages officielles.

Internet Explorer 9 possède également des paramètre qui permettent de mettre en oeuvre cette protection, Microsoft à mis en place une page Internet pour tester et activer cette option.

Ceci dit, pour en revenir au Mac et, si comme moi vous utilisez un client Twitter comme l’application officielle de Twitter provenant du Mac App Store, il n’y a à ce jour pas d’option permettant d’activer cette mesure. Gageons qu’une prochaine mise à jour règlera cela.

Quid d’iOS ?

iOS et sa version mobile de Safari n’intègre pas de possibilité dans ce sens en dehors de l’option Navigation privée qui n’est initialement pas implémentée tout à fait pour cet usage.

Qu’en est-il des sites qui adoptent cette mesure conservatoire pour les internautes ?

En effectuant quelques recherches, on découvre notamment que Facebook grand pourvoyeur de données destinées à des publicités ciblées n’adhère pas à ce mode de fonctionnement.

Google s’est plus ou moins fait tirer l’oreille pour avoir trouvé des moyens de contourner les réglages des navigateurs. Il faut dire qu’ils y ont un intérêt certain puisqu’une grande partie de leurs revenus provient de la publicité. Plus celle-ci est à propos meilleurs sont les retours sur investissement.

En espérant que cette démarche sera de plus en plus initiée par les sites marchands et autres pourvoyeurs de marketing industriel.

 


Sources et documentation

 


Sécurité * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • Youtube
  • Vimeo
  • Google+
  • iTunes

Articles populaires

Editer le fichier hosts sous Mac OS X

Le fichier hosts est un fichier utilisé par le système d'exploitation ...

Applications compatibles avec Mac OS X Moutain Lion

Si vous avez l'intention de passer ...

Applications compatibles avec Mac OS X Lion

A l'heure ou j'écris, il est ...

Comment créer une clé USB bootable sous Mac OS X

Vous aurez peut être besoin de ...

Kit de Démarrage pour Mac OS X – 1/3

MAJ le 24/03/2012 Il faut bien un ...