Pomme Happy

Plus de pommes = moins de pépins !

Accueil » iOS » iPad » Apple et Google des élèments de divorce ?

Lors de la présentation de la version iPad d’iPhoto, application de gestion et de retouche de photos, Apple a dévoilé un changement de taille concernant la gestion des données géographiques.

Encore aujourd’hui, le système de géolocalisation d’iPhoto pour Mac repose sur les GoogleMaps.

Comme nous avons pu le constater lors de la Keynote en découvrant l’application iPhoto pour iOS, les cartes auxquelles les photos sont associées sont désormais issues d’OpenStreetMap

Cette information a été aussitôt confirmée sur le Blog d’OpenStreetMap Foundation, la fondation qui encadre le projet OSM

On y apprend par la même occasion qu’Apple n’aurait pas pris la précaution de citer ses contributeurs. Plus gênant encore, cette fois pour les utilisateurs, les données utilisées dateraient d’avril 2010.

OpenStreetMap est un projet libre et gratuit qui compte près de 400 000 membres à travers le monde.

La publication des cartes se fait sous la licence Creative Commons paternité – partage à l’identique 2.0.

Cela signifie que l’on peut copier, distribuer, transmettre et adapter les cartes et les données, à condition que vous créditiez OpenStreetMap et ses contributeurs. 

Si vous modifiez ou utilisez les cartes ou les données d’OSM dans d’autres documents dérivés, il suffit de les distribuer sous une licence identique.

Vous trouverez ici les informations complètes à propos des règles de copyright d’OpenStreetMap.

Qu’est ce que cela signifie en clair ?

Qu’est ce qui peut bien motiver Apple à abandonner ainsi Google ?

L’aspect financier certainement. Mais ce n’est pas la seule finalité à en croire la rumeur.  

Apple souhaiterait en effet se démarquer de Google et de ses cartes, envisageant de passer à la 3D sur ses devices embarqués.

Ces derniers jours les rumeurs vont bon train dans la communauté Apple, laissant à penser qu’iOS 6, la future mouture du système d’exploitation qui équipe les appareils mobiles de la firme, n’intégrerait désormais plus non plus les fonds de cartes de Google dans son application Plans, privilégiant  la technologie 3D de AllThingsD.

Apple a su sentir que les enjeux technologiques s’effectuaient désormais autour des appareils mobiles, c’est ainsi qu’est né l’iPhone. La firme californienne n’avait jusqu’à lors pas d’intérêts dans la téléphonie.

La cartographie et la géolocalisation sont à mon sens des enjeux majeurs des années à venir, les rachats de sociétés spécialisées par Nokia ou d’autres concurrents du secteur de la téléphonie mobile sont des indicateurs qui vont dans ce sens.

C’est un argument de vente de proposer un système de navigation performant, actualisé fréquemment et gratuit.

Mais la mise à jour des bases de données SIG (Systèmes d’informations Géographiques) est un travail titanesque et couteux. Les licences que doivent payer les fabricants aux détenteurs de ces données sont ne rapport, cela n’est peut être pas anodin au fait qu’Apple tienne à maitriser à la fois la technologie et les couts, ceci explique peut être cela.

Un exemple de la technologie réaliste 3D de C3

Dans tous les cas gageons que cette course à l’armement bénéficiera aux utilisateurs d’iOS comme à ceux d’Androïd.


Sources et documentation complémentaire

 


Sécurité * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • Youtube
  • Vimeo
  • Google+
  • iTunes

Articles populaires

Editer le fichier hosts sous Mac OS X

Le fichier hosts est un fichier utilisé par le système d'exploitation ...

Applications compatibles avec Mac OS X Moutain Lion

Si vous avez l'intention de passer ...

Applications compatibles avec Mac OS X Lion

A l'heure ou j'écris, il est ...

Comment créer une clé USB bootable sous Mac OS X

Vous aurez peut être besoin de ...

Kit de Démarrage pour Mac OS X – 1/3

MAJ le 24/03/2012 Il faut bien un ...